ECHO DE L'UNITE

Unité dans la diversité d'opinions

A Sange et Kabumbano,129 jeunes et adolescents vulnérables bénéficient des kits du projet de résilience en éducation non formelle

C’est au total cent vingt-neuf jeunes et adolescents de viennent de recevoir leurs kits de réinsertion sociaux-économique à sange et kabunambo après l’apprentissage de métier.

Cela a été possible après la descente de la délégation du consortium de mise en œuvre du projet et de l’UNICEF à luvungi et luberizi,.

A sange, quatre-vingt deux jeunes vulnérables ont suivi la formation dans différentes filières dont 64 en coupe et couture, 8 en menuiserie , 6 en mécanique et 4 en ajustage.

C’est en présence du chef de cité de sange, les parents et une masse de la communauté venue assister que la remise de ces kits aux jeunes a été faite à sange par l’UNICEF et le consortium Epst-divas , division de la jeunesse , FPM et l’organisation partenaire LAC.

Dans son speech, satisfait de ce projet, monsieur MATABISHI Martial,chef de cité de sange, appelle tous les bénéficiaires au bon usage de ces outils, car , ce projet diminue la délinquance dans la cité.

Outre, quarante-sept jeunes et l’adolescents vulnérables,de passage à kabunambo,ont reçu des kits après apprentissage de dix mois en coupe et couture, en menuiserie , mécanique et six mois en coiffure.

Entre-temps,les bénéficiaires croient à l’assurance de leur avenir , car dit-on sans travail,il est difficile de subvenir aux besoins vitaux.

A titre de rappel, ce projet de résilience dans son volet éducation non formelle est à sa deuxième cohorte dans la plaine de la ruzizi et intervient dans cinq axes de la province dont walungu, mwenga, kabare, plaine de la ruzizi et la ville de bukavu, exécuté par quatre ministères provinciaux et l’appui financier de l’UNICEF.

Par Jeannot/RJAE

About Author