ECHO DE L'UNITE

Unité dans la diversité d'opinions

Affrontements entre FARDC et M23: Des forces vives du Sud-Kivu disent tout haut non à l’éventuel complot contre la RDC

Les rues de la ville de Bukavu l’avant-midi de ce mercredi 2 Novembre 2022 ont été paralysées.

A la base,l’appel à la ville morte ainsi que la marche pacifique décrétée par des forces vives de la province du sud-Kivu.

Sur place, monsieur Jean-Chrysostome KIJANA président national de la Nouvelle Dynamique de la société civile précise que cette action citoyenne vise à dire non à la menace du Rwanda à travers le mouvement rebelle M23.

Des manifestants tentaient de barricader des véhicules n’ayant pas respectés cet appel en dépit de la participation à cette action citoyenne par leurs associations.

L’on pouvait constater des banques, boutiques, pharmacies, magasins et marchés fermés sur le boulevard Emery Patrice Lumumba pour ne citer que cela.

Pour monsieur Hypocrate Marume, président communal de kadutu il est temps de dénoncer ce probable complot contre la RDC:

« Nous marchons aujourd’hui pour dire à la communauté internationale de cesser avec l’hypocrisie et d’éviter de soutenir nos agresseurs,car nous n’allons jamais accepter la balkanisation de notre beau pays. »

Encadrés par les forces de l’ordre, les manifestants notent sur différents calicots et pancartes, soutien aux Fardc.

« Nous soutenons nos forces armées de la République qui font face à ce mouvement rebelle M23 en cette période.Occasion d’appeler le gouvernement à améliorer les conditions de ces vaillants soldats qui sacrifient jour et nuit leur vie pour l’intérêt national ; a déclaré madame Néné BINTU, vice-présidente du bureau de la société civile du Sud-Kivu.

Par Jeannot Kalenga

About Author