ECHO DE L'UNITE

Unité dans la diversité d'opinions

Affrontements FARDC-M23 : Félix Tshisekedi appelle les congolais à ne pas haïr les citoyens rwandais

Au cours de son échange avec les représentants des jeunes, le 4 décembre 2022 à Kinshasa, le Président de la République Démocratique du Congo  appelle les congolais et congolaises à ne pas hair les citoyens rwandais et rwandaises.

Il l’a dit comparativement aux affrontements qui se tiennent au Nord-Kivu entre les Forces Armées de la RDC et le mouvement M23 qualifié de rebelle par le Gouvernement congolais et dont ce dernier dénonce le parrainage du pouvoir de Kigali.

‘’ …Ne haïssez pas les étrangers et d’ailleurs à propos du Rwanda, ça ne sert à rien de regarder les rwandais comme un ennemi, mais c’est le régime rwandais avec à sa tête Paul KAGAME qui est l’ennemi de la République Démocratique du Congo. Les rwandais et les rwandaises sont nos frères et sœurs…Ne les regardez pas comme les ennemis, mais comme des frères qui ont besoin de notre solidarité pour nous débarrasser et débarrasser l’Afrique de ce genre des dirigeants rétrogrades… » ; déclare Félix Tshisekedi .

Sans aller par le dos de la cuillère, celui-ci fustige le comportement du président rwandais Paul Kagame.

Pour le chef de l’État Congolais, Paul Kagame devrait avoir honte d’être celui qui sème la désolation dans la région :

 »Il s’enorgueillit d’être un faiseur de guerres, un spécialiste dans la guerre, il en est fier. Moi à sa place, je me cacherais, j’aurais honte d’assumer le fait qu’on sème la mort et la désolation ! C’est honteux ! Et je dirais même diabolique. »

Par ailleurs, le Président Tshisekedi dénonce le fait que Paul KAGAME viole la stratégie de l’Afrique consistant à taire les armes à l’horizon 2020.

‘’C’était 2020, qu’il fallait taire les armes en Afrique, pour que l’Afrique passe à autre chose, comprenne qu’elle est la dernière de la classe dans le monde à cause des guerres et divisions. Nous nous étions entendus comme ça. Malheureusement, ce n’est pas arrivé, on a dû encore prolonger justement à cause des dirigeants rétrogrades comme Paul Kagame ; ‘’s’exprime-t-il.

Des marches ont été organisées dimanche 4 Décembre 2022 par l’Eglise catholique aux quatre coins de la République démocratique du Congo pour protester contre les violences dans l’est du pays, où la rébellion du M23 campe sur ses positions, cinq jours après un massacre de civils dont l’accuse Kinshasa.

Encore une fois, le M23 a nié ce week-end avoir tué plus d’une centaine de personnes sans défense dans le village de Kishishe. Mais, dans un communiqué de son président Bertrand Bisimwa, le mouvement rebelle a reconnu que huit civils avaient été tués, par des « balles perdues » selon lui, durant les affrontements qui ont opposé ses combattants à des miliciens le 29 novembre dans ce village du territoire de Rutshuru.

Le M23, ancienne rébellion pro-Kigali qui a repris les armes fin 2021, bénéficie selon Kinshasa du soutien actif du Rwanda, ce que conteste Kigali. 

Par Jeannot KALENGA

About Author