ECHO DE L'UNITE

Unité dans la diversité d'opinions

Agression de la RDC par le M23: La synergie des confessions religieuses- société civile en accord avec l’enrôlement massif des jeunes dans l’armée loyaliste

La synergie confessions religieuses -société civile du Sud-Kivu sensibilise les jeunes à s’enrôler massivement au sein des forces armées de la République Démocratique du Congo.

Ceci suite à l’adresse du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi face à l’agression jugée injuste de la part du pouvoir de Kigali à travers le mouvement rebelle M23 dans la partie nord-Est de la province du Nord-Kivu.

Cette dynamique des acteurs sociaux l’exprime dans une déclaration rendue publique ce samedi 19 Novembre 2022 dans la ville de Bukavu chef-lieu de la province du sud-Kivu.

A lire les signataires dont la Nouvelle Société civile NSCC, la RDC compte pendant plus de deux décennies des milliers des morts:

« Notre pays, qui depuis plusieurs décennies, compte des milliers des morts, vient encore d’être imposé cette guerre qui cause des déplacements massifs des populations ainsi que des crises humanitaire énormes dans les territoires de Rushuru et de nyiragongo causées par les terroristes du M23, à l’instar de celles de l’Ituri et de Béni, occasionées par les miliciens de CODECO et ADF. »

Outre,la synergie des confessions religieuses-Société civile dénonce la passivité de l’ONU dans l’agression de la RDC par le Rwanda et l’Ouganda par le truchement du mouvement rebelle dit M23.

Tout en disant non au projet de balkanisation dont les ennemis de la RDC envisagent, cette dynamique dit apporter son soutien aux forces armées de la RDC.

Il sied de préciser que cette déclaration a été fait à l’issue d’une marche quittant la place dite major vangu jusqu’au Gouvernorat dans la commune d’ibanda.

Par Jeannot Kalenga

About Author