ECHO DE L'UNITE

Unité dans la diversité d'opinions

Attentat à kasindi: Le Collectif AMKA CONGO croie à l’éveil national qu’étranger

Le Collectif des mouvements citoyens dénommé  » Amka Congo » rappelle les congolais à tous les nouveaux à l’amour de la patrie.

Cette structure pro démocratie déclare ainsi dans une communication ce lundi 16 Janvier 2022 à quelques heures de l’attentat mortel enregistré dans la province du Nord-Kivu précisément à KASINDI.

« J’aimerai bien voir combien des chefs d’Etats Africains qui vont se joindre et compatir avec le peuple Congolais en vue de dénoncer les actes criminels et terroristes dont l’Est de notre pays est victime et à Kasindi/province du Nord Kivu en particulier, ou nous venons perdre les nôtres lors d’un attentat absurde »; hausse le ton Rémy KASINDI.

Tout en se joignant à cette douleur patriotique, celui-ci estime qu’il est temps de ne plus rester dupes.

« Chers compatriotes, Congolaises et Congolais, Notre pays vient d’être victime d’un acte ignoble causé par les ennemis de la paix. Il s’agit d’une ignominie qui nous interpelle encore une fois et nous appelle à l’unisson et au rassemblement dans la diversité. Il est donc temps pour nous de nous mettre ensemble et en un seul homme, lutter contre ce terrorisme qui nous est imposé; » exhorte-t-il à ses compatriotes.

Et à ce militant pro démocratie de préconiser :

« Je propose une marche pacifique pour dénoncer les actes et les soutiens aux terroristes y compris les differentes manipulations encours. Levons nous encore une fois chers compatriotes, marchons ensemble de Kinshasa à Goma-Kasindi, de Kasumbalesa à Aru et de Kananga Matadi à Bukavu-Uvira, Paris-Brussel à Washington et cap town à Tokyo et Pékin. Je lance un appel pathétique pour une mobilisation générale, un engagement ferme, une solidarité et un rassemblement national et patriotique pour des actions concrètes pour sauver notre héritage commun. »

Pour rappel, la journée du dimanche 16 Janvier 2023 négativement marquée dans la province du Nord-Kivu.Un engin explosif a éclaté dans une paroisse de la 8 ème CEPAC en plein culte à kasindi dans le territoire de Béni.

Le bilan provisoire fait état d’une dizaine des morts et plusieurs blessés selon la récente communication des Forces Armées de la RDC.

Par Jeannot Kalenga

About Author