ECHO DE L'UNITE

Unité dans la diversité d'opinions

Bukavu:L’Institut Français et le Réseau des Journalistes Amis de l’Enfant à la croisée de la sensibilisation pour la gestion responsable de l’eau dans des ménages

Le Réseau des Journalistes Amis de l’Enfant a pris part active dans une conférence de presse expositive organisée par l’Institut français all de Grands Lacs le 30 Mai 2023.

Avec pour thème  » Eau au coeur de la science, cette séance a parmi les objectifs, accorder l’espace les acteurs oeuvrant dans le secteur du dessert et de consommation de l’eau afin d’évaluer le degré d’accessibilité de la population à cette eau.

« Du mois de Janvier jusqu’au moi de Mai ,nous avons fait la tournée de l’exposition sur l’eau au coeur de la science dans les territoires de walungu, Mwenga et pour revenir à Bukavu dans les écoles »; déclare Madame Clémence Denis, Directrice déléguée de l’Institut français all de Grands Lacs.

Celle-ci laisse croire qu’étant une exposition de sensibilisation et dont l’exposition a été Interactive avec des manipulations, l’autre objectif c’est de faciliter aux enfants de visiter ces expositions en manipulant activement.

Regorgeant en son sein une branche des enfants pour la promotion de leurs droits, le Réseau des Journalistes Amis de l’Enfant tient mordicus dans cet élan du changement des mentalités dans la gestion de l’eau, qui du reste, est devenu une problématique dans certains coins de la ville de Bukavu voire dans des périphéries :

 » J’ai apprécié des œuvres qu’on nous a montrées.J’ai appris que ce sont les roches calcaires qui filtrent directement de l’eau,mais des roches basaltiques filtrent doucement.Je vais améliorer cette connaissance et je vais transmettre cette connaissance à mes frères et sœurs afin de pouvoir gérer de l’eau d’une manière responsable »; rassure Martine KASONGO.

Et à son collègue Prospère KARHAKUBWA de poursuivre :

« J’ai appris que si la vache boit de l’eau de la rivière,cette eau est polluée.J’ai appris qu’on ne doit pas gaspiller de l’eau à la maison.D’autres enfants ne doivent pas gaspiller beaucoup d’eau à la maison ».

Entre-temps,dans son intervention,le chef technique de la REGIDESO en la personne de l’ingénieur Salumu MUAMBA a révélé que son entreprise éprouve d’énormes difficultés.

L’usine de Murhundu actuellement devient un tout petit peu dépassée parce que la demande est devenue forte par rapport à l’offre.Ce qui fait que l’eau peut arriver en entier dans certains quartiers.

Tout de même, à l’en croire, la Regideso se démène pour arriver à satisfaire les besoins des ménages en utilisant la distribution sectorielle.

Occasion pour l’ingénieur Salumu MUAMBA d’inviter la population à éviter de construire au-dessus des tuyaux de la Regideso.

Par Jeannot Kalenga

About Author