ECHO DE L'UNITE

Unité dans la diversité d'opinions

Insécurité à l’Est de la RDC : La ligue des femmes de l’udps Tshisekedi fédération de Bukavu clôture le mois de la femme avec des blessés de guerre

La ligue des femmes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social UDPS/TSHisekedi fédération de la ville de Bukavu a rendu visite aux éléments des forces armées de la République Démocratique du Congo ce samedi 30 Mars 2024.

Il s’agit des blessés de guerre internés au sein de l’hôpital militaire situé sur avenue de la Résidence au quartier Ndendere dans la commune d’Ibanda.

‘’ Nous sommes ici à l’hôpital militaire pour rendre visite à nos vaillants soldats blessés aux fronts. Ils se sacrifient jour et nuit pour la sécurité de l’intégrité du territoire national. Cette action s’inscrit dans le cadre de la clôture du mois de maman. Nous avions refusées de festoyer pendant que nos compatriotes souffrent au Nord-Kivu. Cette agression dont nous sommes victimes de la part du Rwanda sera vaincue par notre union autour du Président de la République ’’ ; précise madame KABIKA MADY Mimy, présidente de la ligue des femmes du parti présidentiel.

Et à elle d’ajouter :

‘’ Le Chef de l’Etat, son Excellence Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO ne cesse d’aménager aucun effort pour rétablir la paix dans la partie Est de notre pays. Raison pour laquelle il jure pour l’amélioration des conditions de vie de nos militaires’’

Ces vivres et non vivres étaient constitués des jus, sucres, savons, sacs des riz, sacs de farines pour ne citer que cela.

Un acte qui tombe à point nommé où ces internés crient au secours à tout bienfaiteur et amoureux de la patrie cher au père de la démocratie d’heureuses mémoires le Docteur Etienne Tshisekedi wa Mulumba pour encourager le sacrifice de leur vie pour l’intérêt supérieur de la nation.

‘’ Cet acte que vous venez de poser à notre personne soit vu par notre Seigneur. Ça nous va tout droit au cœur et qu’il ne cesse de vous bénir. Si nous sommes dans cet état, c’est pour l’amour de notre patrie la RDC. Nous défendrons notre pays jusqu’au dernier sacrifice’’ ; a remué avec pleine d’émotion un des blessés de guerre en lingala.

Il est signaler que lors de la marche tenue en date du 8 Mars dernier au cours de laquelle les femmes des structures confondues avaient dénoncé l’agression du régime du Rwanda par l’entremise du mouvement terroriste M23 dans la province du Nord-Kivu, la ligue des femmes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social fédération de Bukavu avait encore signé sa participation.

Par Nathalie SIMBEKO

About Author