ECHO DE L'UNITE

Unité dans la diversité d'opinions

 J.I.F à Bukavu : Ernestine KAMENGELE vis-à-vis de la coupe et couture, une affaire de la passion à la profession

Photo Ernestine KAMENGELE

La Journée internationale de la Femme de l’année 2024 est très particulière pour notre rédaction dans le secteur culturel.

Nous sommes allé à la rencontre d’une fille répondant au nom d’Ernestine KAMENGELE Mana. Néée un certain ⁠20 Août  dans la ville de Bukavu, Chef-lieu de la province du Sud-Kivu, le fruit du couple KAMENGELE Omba Jean et de madame WABIWA MOLO Leocadie se démarque dans le secteur culturel.

Cette dixième enfant sur les onze est passionnée de la mode depuis le bas âge :

‘’Ma passion pour la mode est apparue depuis que je suis enfant. Au moins je tricote et coud des vêtements mêmes si ne suis pas encore assez professionnelle. ; nous confie mademoiselle MANA.

⁠Diplômée de l’agriculture générale de l’Ecole d’Application de l’ISP/Bukavu depuis 2022, la fille du journaliste KAMENGELE Omba ne se circuite pas dans son métier quand bien même qu’elle est étudiante en deuxième promotion du système «  Licence Master Doctorat » à l’Institut Supérieur de Commerce de Bukavu  dans l’option entrepreneuriale.

.Pour elle, en sa qualité de couturière, les obstacles et difficultés sont impérativement liés à l’être humain, d’où il s’avère crucial de lutter et ne pas baisser les bras.

‘’ Je me perfectionne moi-même en développant ma propre curiosité  et l’esprit créatif à l’aide des photos dont je publie sur différentes plateformes numériques comme les réseaux sociaux. Personnellement, je rêve  devenir grande styliste modéliste et femme influente. Pour cette cause, je me suis fixé l’objectif de travailler durement jusqu’à dire un jour que jai réussie’’; lâche-t-elle avec enthousiasme.

Coupe et couture,source d’inspiration des autres dans un futur proche !

C’est à partir de la célèbre phrase des auteurs Lis Anny,Marie Christine Beugré et Jeanne SISSOKO Zézé épingle en ces termes : « Tu es appelé à diriger ce monde par ton expertise, alors reste concentré et cherche la connaissance » que la couturière Ernestine KAMENGELE encourage sa génération à éviter le gain facile pour le moindre effort :

‘’Grâce à mes potentiels, je le sens épanouie étant donné que cette carrière me permet de subvenir à  mes quelques besoins primaires surtout du côté financier. Ce  que je peux dire aux jeunes cest darrêter avec les distractions pensons plutôt à réaliser nos rêves en travaillant dure en priant Dieu et en influençant positivement pour un monde meilleur. Quant à la femme, qu’elle ne se dévalorise pas, qu’elle révèle le potentiel puisque son coup de pousse peut faire avancer notre monde.’’

Avec son attirance aux poissons, bananes, frites et haricots comme nourritures de prédilection, mademoiselle Ernestine KAMENGELE accentue tout son être autour de trois mots à savoir la prière, le travail et l’accoutrement.

Par A.K

About Author