ECHO DE L'UNITE

Unité dans la diversité d'opinions

Kabund devant la justice : le résultat de la politique de division ( Adolphe KITO BANYWESIZE)

La présence de Monsieur Jean-Marc Kabund, ancien président intérim du parti cher au Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à la justice défraie la chronique non seulement dans la sphère sociale, mais plus encore dans celle politique.

Si le parquet reproche à ce parlementaire et premier vice-président de l’Assemblée nationale honoraire des infractions comme offense au président de la République lors sa sortie médiatique, ses anciens camarades de l’Udps estiment que c’est le résultat de la politique de division.

Dans une déclaration faite devant la presse la matinée de ce samedi 13 Août 2022 à Bukavu, monsieur Adolphe KITO BANYWESIZE cadre de l’udps/Tshisekedi au Sud-kivu ne mord pas sa langue.

 » …pour les initiés de L’UDPS il était déjà prévisible que KABUND se comporte un jour comme un délinquant politique. Aussitôt arrivé a la tête du parti comme président ai KABUND a prôné la politique de division et de règlement de comptes, des divisions d’écarter les autres dans la gestion du parti »; affirme-t-il.

Bien que n’étant pas d’actualité chez l’organe de la loi qui instruit l’affaire Kabund par flagrance à la limite de ses propos tenus lors de sa récente conférence de presse dans la capitale Kinshasa, cet un des gardiens du temple de la famille politique du fils du sphinx de limete dans la province du sud-Kivu, charge celui qui a été surnommé < maître nageur> pour ses hauts faits pendant les premières heures de la prise du pouvoir de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo :

« Vendre les postes des cadres du parti, les carrés miniers, des villas partout, avec tout ce comportement l’homme voulait se comparer au chef de l’état et c’est une follie de grandeur, l’ivresse du lait. »

Et de conclure:

« Nous encourageons la justice a mieux faire son travail car l’outrage au chef de l’état est punissable par la loi. L’homme a trahi la vision est l’idéologie du leader Maximo Étienne tshisekedi.l’orgueil précède la chute dit on. »

Alors qu’il était placé sous mandat d’arrêt provisoire le 9 août et conduit à la prison centrale,Vu Jean Marc Kabund, vu son statut de député national est assigné en résidence surveillée par la Cour de cassation.

Selon ses avocats, après sa comparution en chambre de conseil en début de journée, l’homme de Kingabwa s’est dirigé vers la prison de Makala pour récupérer ses affaires et rentrer à son domicile ce vendredi.

L’ancien président intérimaire de l’UDPS est poursuivi pour avoir tenu, au cours d’un point de presse, des propos qualifiés d’injurieux, de nature à alarmer la population et à porter atteinte à l’honneur dû aux institutions publiques et à la dignité du Chef de l’Etat.

Rédaction

About Author