ECHO DE L'UNITE

Unité dans la diversité d'opinions

Nomination de Madame Élodie NTAMUZINDA  au sein du conseil consultatif électoral de la SADC: la société civile a de quoi se frotter les mains

La société civile de la République Démocratique du Congo a de quoi se frotter les mains au sein de la Communauté de Développement d’Afrique Australe.

Cela se justifie par la récente nomination au cours du mois d’Octobre d’une de ses acteurs de longues années par le ministère de l’intégration régionale dans le conseil consultatif électoral de cette plateforme régionale dont le mandat court à partir du mois de Janvier 2024. 

A en croire  cette ancienne présidente du Bureau de coordination de la société civile du sud-Kivu et membre honoraire de la plénière de la Commission Électorale Nationale Indépendante en RDC, sa présence est un acquis en sollicitant la patience de ses pairs de la société civile:

« Elle a sollicité notre patience afin de prendre connaissance des directives de cette Institution et savoir comment s’y prendre, mais tout ce qu’elle sait est que les acteurs de la Société civile du secteur électoral, observation et bonne gouvernance, seront consultés périodiquement et d’une manière régulière »

Et de poursuivre :

« leurs éléments de monitoring aident et servent désormais de boussole à l’Organe de Gestion des Élections en RDC et ce, en amont et non plus en aval quand le processus connaît déjà des crash »

Par ailleurs, Madame Élodie NTAMUZINDA a conclu en rassurant que cette nomination ne servira que de passerelle de transparence et d’assurance de notre pays vis à vis d’autres pays de l’espace SADC ainsi que d’autres structures sous-régionales et régionales mais cela ne pourra être possible que si toutes les parties prenantes l’intérioriseraient.

Par A.K

About Author