ECHO DE L'UNITE

Unité dans la diversité d'opinions

R.D.C: Le festival scolaire scientifique MABADILIKO à Bukavu pour contribuer au rétablissement de la paix à l’Est par la créativité des adolescents

La ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu a abrité le festival scolaire scientifique dénommé MABADILIKO ce samedi 23 Mars 2024.

Avec l’un des objectifs de valoriser les talents des jeunes adolescents, cette activité culturelle a ciblée six écoles dont Institut FUNDI MAENDELEO, Institut TUPENDANE, Institut d’IBANDA, Institut de KADUTU, Institut HORIZON, Complexe Scolaire OREZI

« Actuellement, il Ya beaucoup d’élevés qui ont les talents, il y a beaucoup d’élèves qui manque d’accompagnement, soit des leurs écoles respectifs, soit de notre pays, soit de la communauté internationale, pourtant il y a des talents qui doivent être accompagne par notre gouvernement et par d’autre personnes qui ont des opportunités à leur offrir voilà pourquoi nous avons organisé ce festival » ; précise madame Joella SAMBO.

Soucieuse de la situation sécuritaire qui demeure préoccupante à l’Est de la république démocratique du Congo, l’organisatrice n’hésite pas d’évoquer les notions du genre qui est à la une de nos jours.

 Sous le thème intitulé ‘’ qu’il y a pas la paix sans le genre’’, la présidente du conseil provincial des jeunes trouve l’espace pour interpeller ces élèves qu’ils sont acteur de paix et qu’ils doivent agir tant que telle à leur niveau. Cela sera possible par l’esprit de créativité dans certaines disciplines comme le sketch, le slam, la musique, la danse, la poésie, génie en herbe, théâtre, la danse folklorique pour ne citer que cela.

Par ailleurs, satisfaite des résultats obtenus dans la première journée du festival, Madame Joella SAMBO trouve que les élèves ont donné les meilleures d’eux-mêmes.

« Nous demandons à d’autres écoles aussi de s’intéresse et de prendre part à ce festival pour voir comment est-ce que leurs collègues sont entré de prester et de recevoir le message qui est donnée pendant ce festival et ça pourra toujours leur aider, j’aimerais que l’on puisse même atteindre plus de 100 personnes et voir plus pour que les autres élèves puissent comprendre que c’est très important de participer à ce genre d’activité et qu’ils puissent tirer quelques chose de bon pour eux et pour leur communauté» ; exhorte-elle.

Occasion pour madame Joella SAMBO, présidente du Conseil des Jeunes de la province du Sud-Kivu de lancer une demande au gouvernement et de partenaires technique et financier de pouvoir apporter leurs appuis à ces écoles, aux élèves, afin que nous que la province profite des talents que regorge ces élèves.

Il est à noter que deux écoles qui se distingueront à ce festival, iront dans la ville de Goma en province du Nord-Kivu pour s’affronter aux écoles de là dans le cadre de la final de cette première édition du festival MABADILIKO.

Par Bonheur SAFARI et Nathalie SIMBEKO 

About Author