ECHO DE L'UNITE

Unité dans la diversité d'opinions

R.D.C : Le Mouvement Social pour le Genre et le Leadership adopté pour accompagner les ambitions politiques de ses membres (Communiqué)

Le Cadre de Concertation National de la Société Civile  de la RDC et autres plateformes ainsi que des organisations de la société civile se résolvent d’adopter le Mouvement Social pour le Genre et le Leadership comme l’un de ses piliers pour soutenir le processus électoral.  

Cette prise de position ressort d’une matinée de réflexion sur l’état actuel du pays en date du 19 Juillet 2023 dans la capitale Kinshasa convoquée et présidée par monsieur Dominique Diamant, coordinateur national du Cadre de Concertation de la Société Civile en RDC.

Incluant à cette séance  les organisations, des plateformes et de réseaux ainsi que des collectifs et syndicats y compris des ordres professionnels, cette structure déplore l’absence d’un cadre de concertation permanent entre la CENI et la société civile. Le processus électoral progresse en dents de scie et reste moins rassurant au vu de nombreux défis qui n’ont jusque-là pas trouvé de solution.

‘’…A adopter le mouvement social pour le genre et le leadership comme son bras technique pour la mission ci-haut décrite et mandate officiellement ce dernier à encadrer, orienter et accompagner les ambitions politiques  de ses membres désireux de servir le pays comme acteurs politiques car en travaillant ensemble, les acteurs politiques et la société civile peuvent contribuer à garantir des élections libres, justes et transparentes;’’ lit-on dans le communiqué final.

Outre, cette structure citoyenne réaffirme s’impliquer activement dans le processus électoral en surveillant de près les étapes clés, en observant les élections et en rapportant toutes les irrégularités et violations des droits de l’homme liées au processus électoral.

La société civile tient également à accentuer la sensibilisation des citoyens sur l’importance de participer au processus électoral et de faire entendre leur voix.

Tout en poursuivant son plaidoyer en faveur de la transparence et la responsabilité tous pour le succès du processus électoral en cours en RDC, ces participants insistent à accompagner les acteurs de la société civile qui ont embrassé le monde politique :

 ‘’…A accompagner les anciens acteurs de la société civile ayant des ambitions politiques qui seront identifiés comme tel et ainsi maintenir le lien entre ceux-ci et la société civile…’’

La société civile reconnaît, néanmoins, les quelques avancées, bien que peu significatives, réalisées jusqu’à présent, notamment en matière d’identification et d’enrôlement des électeurs, de cartographie électorale et de dépôt des candidatures pour les élections législatives nationales.

 Par Jeannot KALENGA

About Author