ECHO DE L'UNITE

Unité dans la diversité d'opinions

RDC : la CCJT de Raphael WAKENGE met le gouvernement la puce à l’oreille au sujet de la mise en place de la politique nationale holistique de justice transitionnelle en RDC 

La Coalition Congolaise pour la Justice Transitionnelle invite le gouvernement congolais de clarifier et harmoniser avec les parties prenantes la démarche rapide et efficace pour atteindre l’élaboration d’une politique nationale holistique de justice transitionnelle en République Démocratique du Congo.

Cette recommandation est contenue dans une déclaration du 11 Août 2022 dans la ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu.

Son coordinateur national, Raphael WAKENGE NGIMBI, dit motiver cette demande compte tenu de cette situation qui plonge les gens dans l’obscurité dans la mise en place d’une politique nationale concertée et consensuelle.

‘’Selon des informations en notre possession, il semble s’établir actuellement à Kinshasa une sorte de dynamique parallèle dans l’établissement du processus de justice transitionnelle en RDC. Pendant que la commission mixte s’attelle dans l’élaboration de la politique nationale de justice transitionnelle, une autre dynamique est en cours pour la création du fonds nationale de réparation (au détriment de la politique nationale holistique de la justice transitionnelle’’ ; renseigne-t-il.

Et d’ajouter :

‘’L’on se rappellera que certains experts sur la justice transitionnelle avaient prévenu le gouvernement sur le danger de privilégier les mécanismes non judiciaires de justice transitionnelle au détriment de mécanismes judiciaires au moment de la réflexion sur deux décrets proposés au gouvernement sur les mécanismes de recherche de la vérité et de réparation.’’

La Coalition Congolaise pour la Justice Transitionnelle estime qu’une autre frange de la population croit que la solution a déjà été trouvée dans une certaine mesure par l’élaboration de la stratégie nationale sur la justice transitionnelle mise sur la place publique et publiée par le Docteur Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018.

‘’ Aussi, alors que les consultations populaires doivent être faites dans les 22 autres provinces de la république, les populations incarnées principalement par des associations de la société civile qui mettent leurs espoirs dans la mise en place de mécanismes de justice transitionnelle pour sortir le pays dans l’abime ou il a été enfoncé par des crimes incessants commis par des acteurs nationaux et étrangers, attendent encore la réalisation de ce projet’’, glisse Raphael WAKENGE.

Le gouvernement congolais a lancé depuis Mars 2022 les consultations populaires sur la justice transitionnelle en République Démocratique du Congo. Le processus de lancement a été effectif dans 4 provinces du Nord Kivu (18 Mars), du Tanganyika (3 Mars), de la Tshikapa (15 Mars) et du kongo central (07 Juillet).

 Plus de 4 mois que le processus a commencé dans les 4 provinces, la suite n’est pas connue par ceux qui suivent la dynamique en interne et à partir de l’extérieur du pays.

Rédaction

About Author