ECHO DE L'UNITE

Unité dans la diversité d'opinions

Sud-kivu/Politique : Théo NGWABIDGE KASI, nouveau combattant de l’UDPS, mais en disgrâce avec ses pairs Tshisekedistes?

Cela fait plus d’une semaine depuis l’adhésion du Gouverneur de la province du sud-Kivu au sein de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, parti politique cher au Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Une adhésion que d’aucuns qualifient de couverture suite à l’éventuelle pression politique qu’il subit après avoir quitté le parti Alliance des Forces Démocratiques du Congo du Président du Sénat Modeste BAHATI Lukwebo.

C’est le cas d’une frange de l’UDPS, fédération de la ville de Bukavu.

Pour ces cadres, dans une déclaration lue devant la presse l’avant-midi de ce lundi 7 Novembre 2022, le Gouverneur Théo NGWABIDGE, bien que déjà leurs combattants, devra déposer sa démission dans un bref délai :

« Étant donné que Monsieur Théo NGWABIDGE KASI est déjà membre de notre parti UDPS,nous demandons à l’exécutif National du parti d’exiger au Combattant Théo NGWABIDGE de déposer sa démission au poste de Gouverneur de province du sud-Kivu dans un bref délai pour d’une part,préserver le prestige du combat de nos pères fondateurs dont le feu Dr.Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA,paix à son âme, garder les valeurs de notre parti et d’autre part, permettre à notre parti de proposer un autre candidat à ce poste »; l’a déclaré Édouard MAKALA, un des signataires.

Tout en Encourageant l’inspection Générale des Finances à poursuivre sa mission d’inspection et exigeons la publication de son rapport sur la gestion de la province du Sud-Kivu à partir de 2019 à ce jour, ces neuf signataires de cette déclaration disent mettre en garde toute personne qui voudrait interférer dans le travail noble que fait l’IGF pour l’émergence et le développement de la RDC pays en traquant les détourneurs des biens publics, quel que soit leur rang, leur appartenance politique ou sociale.

A rappeler que dans ses premiers mots lors de son adhésion,le Gouverneur Théo NGWABIDGE a promis de suivre les pas du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi. Selon lui, le peuple d’abord demeure le centre de ses actions et encouragé l’Etat de droit instauré par le garant de la nation.

Bien avant cela, une vingtaine des membres et cadres de l’Udps/Tshisekedi ont été nommés dans son cabinet ainsi que des services financiers.

Pendant ce temps, plus voix renseignent que l’autorité provinciale aurait détourné une somme importante d’argent dont le rapport officiel de l’IGF demeure silencieux.

Quelques jours déjà qu’une dizaine des députés provinciaux sont visés par la justice pour infraction de corruption. Selon les différentes publications de la cellule de communication, ces élus auraient été surpris en train de se distribuer une somme importante d’argent pour activer la motion de défiance contre le Gouverneur Théo NGWABIDGE.

Tout de même, l’homme fort de Nyamoma est en dislocation communicationnelle avec son ancienne autorité morale en la personne du Sénateur Modeste BAHATI LUKWEBO, aussi membre de l’Union Sacrée de la Nation initiée par le Président Tshisekedi après sa rupture avec le Front Commun pour le Congo, plateforme au président honoraire de la RDC, Joseph Kabila.

Par Jeannot Kalenga

About Author